SARI SARI

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
theme:asr:seminaire-asr-2004 [2015/07/23 15:40]
catherine.balleydier@grenoble-inp.fr [1 - Atelier « Externalisation : panacée ou pis-aller ? »,]
theme:asr:seminaire-asr-2004 [2015/07/23 15:50] (Version actuelle)
catherine.balleydier@grenoble-inp.fr [Intervention de Gérard Milhaud sur le thème : Petit manuel anti-dépression à l’usage des administrateurs systèmes et réseaux]
Ligne 23: Ligne 23:
  
  
-voici un lien sur sa présentation+
  
 Florence Bouyer a, en particulier,​ montré l’ isolement des informaticiens dans les laboratoires de recherche (en général 1 ou 2 informaticiens),​ elle a posé un certain nombre de questions autour des thèmes suivants ​ : Florence Bouyer a, en particulier,​ montré l’ isolement des informaticiens dans les laboratoires de recherche (en général 1 ou 2 informaticiens),​ elle a posé un certain nombre de questions autour des thèmes suivants ​ :
Ligne 52: Ligne 52:
 ==== Intervention de Joëlle Prevost : Le projet PING à l’INP Grenoble,​-Incidences sur le métier d’Administrateur Système et Réseau ==== ==== Intervention de Joëlle Prevost : Le projet PING à l’INP Grenoble,​-Incidences sur le métier d’Administrateur Système et Réseau ====
  
-Joëlle Prévost a présenté le contexte du projet PING (Pour une Informatique Nouvelle Génération),​ son organisation .., voici sa présentation.+Joëlle Prévost a présenté le contexte du projet PING (Pour une Informatique Nouvelle Génération),​ son organisation ..
  
 Quelques extraits : Quelques extraits :
Ligne 80: Ligne 80:
  
 ==== Intervention de Gérard Milhaud sur le thème : "Petit manuel anti-dépression à l’usage des administrateurs systèmes et réseaux"​ ==== ==== Intervention de Gérard Milhaud sur le thème : "Petit manuel anti-dépression à l’usage des administrateurs systèmes et réseaux"​ ====
- 
-Voici un lien sur sa présentation très appréciée par l’auditoire .. présentation 
  
 Les points suivants ont été soulevés : Les points suivants ont été soulevés :
  
-un ASR de laboratoire observe un "​virage"​ dans l’attitude des utilisateurs qui refusent de plus en plus l’intervention des informaticiens dans leur système. "Nous sommes ressentis comme des obstacles à la liberté des chercheurs. (Les utilisateurs ne voient plus l’intérêt à faire partie de l’intranet du labo !!)"+  * un ASR de laboratoire observe un "​virage"​ dans l’attitude des utilisateurs qui refusent de plus en plus l’intervention des informaticiens dans leur système. "Nous sommes ressentis comme des obstacles à la liberté des chercheurs. (Les utilisateurs ne voient plus l’intérêt à faire partie de l’intranet du labo !!)"
  
-question de l’externalisation interne : une bonne solution pour certains services. la mutualisation entre les ASRs est insuffisante Savoir exposer les activités d’un ASR, pour faire reconnaître la qualification,​ discuter avec le ministère. le chiffrage réel du coût de l’externalisation ​+  * question de l’externalisation interne : une bonne solution pour certains services. la mutualisation entre les ASRs est insuffisante Savoir exposer les activités d’un ASR, pour faire reconnaître la qualification,​ discuter avec le ministère. le chiffrage réel du coût de l’externalisation ​
  
 ===== Après midi :Ateliers ===== ===== Après midi :Ateliers =====
Ligne 204: Ligne 202:
 A la question : quelle est la spécificité du métier d’ASR dans un laboratoire de recherche ?, qqs éléments de réponse ​ : A la question : quelle est la spécificité du métier d’ASR dans un laboratoire de recherche ?, qqs éléments de réponse ​ :
  
-orienter les moyens de calcul du laboratoire (choix des processeurs / de l’architecture de la machine / proposition de logiciels), aider le laboratoire à acquérir les moyens de calcul en adéquation avec leur besoin, administrer les serveurs de calcul, les serveurs de licence, etc .. +  * orienter les moyens de calcul du laboratoire (choix des processeurs / de l’architecture de la machine / proposition de logiciels), aider le laboratoire à acquérir les moyens de calcul en adéquation avec leur besoin, administrer les serveurs de calcul, les serveurs de licence, etc .. 
- +  ​* ​définir la politique informatique du laboratoire : aider les chercheurs à définir leurs besoins et proposer des solutions (volume de données, processeurs),​ anticiper les besoins des chercheurs. 
-définir la politique informatique du laboratoire : aider les chercheurs à définir leurs besoins et proposer des solutions (volume de données, processeurs),​ anticiper les besoins des chercheurs. +  ​* ​s’assurer que l’architecture réseau du laboratoire est en adéquation avec les contraintes de sécurité informatique,​ tout en assurant un service compatible avec les besoins de la recherche (continuité de service, accueil des invités, souplesse dans les choix) 
- +  ​* ​fournir un support sur des applications  
-s’assurer que l’architecture réseau du laboratoire est en adéquation avec les contraintes de sécurité informatique,​ tout en assurant un service compatible avec les besoins de la recherche (continuité de service, accueil des invités, souplesse dans les choix) +  ​* ​fournir un support par rapport à l’instrumentation 
- +  ​* ​très important : être proche des chercheurs (souplesse, réactivité)
-fournir un support sur des applications ​particulières +
- +
-fournir un support par rapport à l’instrumentation +
- +
-très important : être proche des chercheurs (souplesse, réactivité)+
  
 Par contre : gérer un serveur web, administrer des imprimantes,​ suivre une commande, dépannage hard des ordinateurs,​ etc.. n’est pas spécifique du métier d’ASR dans un labo … Par contre : gérer un serveur web, administrer des imprimantes,​ suivre une commande, dépannage hard des ordinateurs,​ etc.. n’est pas spécifique du métier d’ASR dans un labo …
Ligne 222: Ligne 215:
 La nécessité pour les agents de pouvoir sortir de leur laboratoire pour travailler sur des projets transverses s’impose de plus en plus (même si il n’est pas facile d’initier des collaborations techniques et de les maintenir), et présente au moins deux avantages : La nécessité pour les agents de pouvoir sortir de leur laboratoire pour travailler sur des projets transverses s’impose de plus en plus (même si il n’est pas facile d’initier des collaborations techniques et de les maintenir), et présente au moins deux avantages :
  
-développer des solutions technologiques solides et fiables sur des besoins communs a tous les laboratoires,​ de façon a en faire profiter l’ensemble de la communauté concernée. +  * développer des solutions technologiques solides et fiables sur des besoins communs a tous les laboratoires,​ de façon a en faire profiter l’ensemble de la communauté concernée. 
- +  ​* ​Fournir aux agents un environnement de travail susceptible de les (re)motiver et de faire évoluer leurs compétences techniques.
-Fournir aux agents un environnement de travail susceptible de les (re)motiver et de faire évoluer leurs compétences techniques.+
  
 Il faut accroître la qualité du service rendu : Il faut accroître la qualité du service rendu :
  
-promouvoir l’utilisation des systèmes helpdesk (ces outils aident à mieux s’organiser et contribuent à donner une perception positive et de qualité du service informatique)+  * promouvoir l’utilisation des systèmes helpdesk (ces outils aident à mieux s’organiser et contribuent à donner une perception positive et de qualité du service informatique)
  
 Enfin, la question suivante a été évoquée (sans réponse) : « quelles sont nos armes pour nous faire entendre ?  » : rendre visible nos tâches ? Comment ? Enfin, la question suivante a été évoquée (sans réponse) : « quelles sont nos armes pour nous faire entendre ?  » : rendre visible nos tâches ? Comment ?
Ligne 241: Ligne 233:
 Les projets pilotes Les projets pilotes
  
-ESUP : www.esup-portail.org Le consortium ESUP-Portail développe une solution basée sur l’utilisation et le développement de logiciels open source en mettant à disposition des établissements un socle ouvert et fiable basé sur Uportal permettant à ceux-ci d’insérer les services du consortium ainsi que les leurs. +  * ESUP : www.esup-portail.org Le consortium ESUP-Portail développe une solution basée sur l’utilisation et le développement de logiciels open source en mettant à disposition des établissements un socle ouvert et fiable basé sur Uportal permettant à ceux-ci d’insérer les services du consortium ainsi que les leurs. 
- +  ​* ​EPPUN : http://​eppun.u-strasbg.fr/​ Constitué d’un socle avec un serveur d’authentification et de briques applicatives,​ Univ-R (= Bureau Virtuel), Share Object (= outil collaboratif),​ des applications de gestion (nationales ou spécifiques),​ d’autres outils comme les cours en ligne… 
-EPPUN : http://​eppun.u-strasbg.fr/​ Constitué d’un socle avec un serveur d’authentification et de briques applicatives,​ Univ-R (= Bureau Virtuel), Share Object (= outil collaboratif),​ des applications de gestion (nationales ou spécifiques),​ d’autres outils comme les cours en ligne… +  ​* ​Montecristo : www.ent-montecristo.org basé sur Campus Pipeline de la société américaine SCT SunGuard. Ce logiciel, dérivé du logiciel libre Uportal, intègre un SSO et permet un interfaçage facile avec les applications de gestion de la Rochelle . Le dispositif intègre la plateforme Blackboard pour les cours en ligne et la formation à distance. 
- +  ​* ​ENCORA : projet des universités en Rhône-Alpes initialement basé sur un partenariat avec SUN a évolué. La région Rhône-Alpes a décidé de prendre en charge l’environnent numérique de travail. Elle a procédé à un appel d’offre et sélectionné en février 2004 la solution de Cap Gémini basée sur les logiciels Exchange et Sharepoint de Microsoft.
-Montecristo : www.ent-montecristo.org basé sur Campus Pipeline de la société américaine SCT SunGuard. Ce logiciel, dérivé du logiciel libre Uportal, intègre un SSO et permet un interfaçage facile avec les applications de gestion de la Rochelle . Le dispositif intègre la plateforme Blackboard pour les cours en ligne et la formation à distance. +
- +
-ENCORA : projet des universités en Rhône-Alpes initialement basé sur un partenariat avec SUN a évolué. La région Rhône-Alpes a décidé de prendre en charge l’environnent numérique de travail. Elle a procédé à un appel d’offre et sélectionné en février 2004 la solution de Cap Gémini basée sur les logiciels Exchange et Sharepoint de Microsoft.+
  
 D’autre part, à Grenoble les 4 universités vont déployer leur portail basé sur les logiciels Ksup-Kportal commercialisé par la société Kosmos. D’autre part, à Grenoble les 4 universités vont déployer leur portail basé sur les logiciels Ksup-Kportal commercialisé par la société Kosmos.
  
-Le Bureau Virtuel ​Rhone-Aples : le dispositif est réparti sur 2 sites, à l’IN2P3 à Lyon et au CICG à Grenoble. Le calendrier initial prévoyait un déploiement pour les établissements pilotes en juin 2004 pour Lyon et en septembre pour Grenoble. La livraison faite par Cap en juin n’a pas été validée. Actuellement,​ la réception et la validation de la version correspondant au cahier des charges par la région sont reportées à fin janvier 2005. Ce qui reporte le déploiement à la rentée 2005. Le contrat à été signé pour 3 ans, ce retard nous fait perdre pratiquement 1 année, ce qui réduit l’utilisation à 2 ans.+Le Bureau Virtuel ​Rhône-Alpes : le dispositif est réparti sur 2 sites, à l’IN2P3 à Lyon et au CICG à Grenoble. Le calendrier initial prévoyait un déploiement pour les établissements pilotes en juin 2004 pour Lyon et en septembre pour Grenoble. La livraison faite par Cap en juin n’a pas été validée. Actuellement,​ la réception et la validation de la version correspondant au cahier des charges par la région sont reportées à fin janvier 2005. Ce qui reporte le déploiement à la rentée 2005. Le contrat à été signé pour 3 ans, ce retard nous fait perdre pratiquement 1 année, ce qui réduit l’utilisation à 2 ans.
  
 Nous avons ensuite réfléchi aux impacts du bureau virtuel sur nos services. Nous avons ensuite réfléchi aux impacts du bureau virtuel sur nos services.
Ligne 270: Ligne 259:
  
 ==== 4 - Mieux travailler ensemble à Grenoble ==== ==== 4 - Mieux travailler ensemble à Grenoble ====
- 
  
 Sur Grenoble, il y a un contexte institutionnel riche (4 universités,​ le CNRS, plus des organismes mixtes). De plus, il existe deux lieux de partage et de travail commun inter-structures pour les informaticiens avec des périmètres d’action différents le CICG et SARI. La question est donc de savoir quel doit être le rôle de chaque structure, quels dossiers doivent être traités par chacune d’elle, est-ce suffisant pour partager et capitaliser les expériences ? Sur Grenoble, il y a un contexte institutionnel riche (4 universités,​ le CNRS, plus des organismes mixtes). De plus, il existe deux lieux de partage et de travail commun inter-structures pour les informaticiens avec des périmètres d’action différents le CICG et SARI. La question est donc de savoir quel doit être le rôle de chaque structure, quels dossiers doivent être traités par chacune d’elle, est-ce suffisant pour partager et capitaliser les expériences ?
Ligne 276: Ligne 264:
 Les différences entre le CICG et SARI : Les différences entre le CICG et SARI :
  
-CICG : statut institutionnel très marqué, chargé de l’exploitation mutualisée d’outils inter-u, pouvant émettre des recommandations d’utilisation (groupe Wifi) qui peuvent avoir "force de loi", la participation à des groupes de travail est autorisée et reconnue auprès de la hiérarchie,​+  * CICG : statut institutionnel très marqué, chargé de l’exploitation mutualisée d’outils inter-u, pouvant émettre des recommandations d’utilisation (groupe Wifi) qui peuvent avoir "force de loi", la participation à des groupes de travail est autorisée et reconnue auprès de la hiérarchie,​
  
-SARI : regroupement d’intérêt d’individus pour échanger des expériences au travers de séminaires,​ de groupes de discussions,​ ..., la participation aux activités de SARI n’est pas forcément reconnue.+  * SARI : regroupement d’intérêt d’individus pour échanger des expériences au travers de séminaires,​ de groupes de discussions,​ ..., la participation aux activités de SARI n’est pas forcément reconnue.
  
 => Le CICG doit mener les réflexions impliquant l’évolution de l’informatique commune, il doit préparer les recommandations que chacun devra appliquer à son niveau. => Le CICG doit mener les réflexions impliquant l’évolution de l’informatique commune, il doit préparer les recommandations que chacun devra appliquer à son niveau.
Ligne 290: Ligne 278:
 A la fin de l’atelier,​ une discussion d’ordre plus général a porté sur les points suivants : A la fin de l’atelier,​ une discussion d’ordre plus général a porté sur les points suivants :
  
-création d’un lieu (page web ou autre) pour signaler les postes en informatique (mutations, concours et contractuels)+  * création d’un lieu (page web ou autre) pour signaler les postes en informatique (mutations, concours et contractuels),​
- +
-- thème de discussion à prévoir : les portables et les services disponibles à leurs utilisateurs,+
  
-- le déploiement Wifi (emplacement des bornes sur carte CICG à l’adresse suivante 130.190.190.190) ​et certains effets de bord (squat des escaliers,+  * thème de discussion ​à prévoir : les portables ​et les services disponibles à leurs utilisateurs,
  
-installation des clients, ...)+  * le déploiement Wifi (emplacement des bornes sur carte CICG à l’adresse suivante 130.190.190.190) et certains effets de bord (squat des escaliers, ​installation des clients, ...)